Image default
Santé

Kyste sébacé, visage, infecté, traitement naturel et antibiotique

Rate this post

Un kyste sébacé est une protubérance molle sous la peau, renfermée par une capsule externe.

Il se produit sous la peau et il est plein de :

  • Sébum,
  • Kératine,
  • Cellules mortes.

Ce matériel a une couleur blanchâtre et une mauvaise odeur, il peut également être :

  • Semi-liquide ou crémeux,
  • Liquide, semblable à l’huile.

Il s’agit d’une petite protubérance sous-cutanée qui survient généralement sous la peau :

  • Du visage :
    • Joue,
    • Front,
    • Menton,
    • Nez,
    • Pommette,
    • Sous la paupière de l’œil (chalazion),
    • Derrière le lobe de l’oreille,
  • Du cou et la région occipitale (peut être confondu avec un ganglion lymphatique gonflé),
  • Du cuir chevelu,
  • Des aisselles,
  • Du dos,
  • Du thorax,
  • Des bras,
  • De la région anale et des fesses,
  • De la région inguinale ou génitale  (scrotum et vulve).

Le kyste sébacé a une dimension qui peut varier entre :

  • Quelques millimètres,
  • Cinq ou six centimètres.

Les glandes sébacées se trouvent à côté des follicules pileux.
Elles produisent le sébum, à savoir l’huile qui lubrifie la peau et couvre chaque poil.

Les glandes sébacées peuvent déverser le sébum qui produisent et les autres substances :

  • Dans un follicule pileux,
  • Sur la peau.

Chaque poil pousse à partir d’un follicule, soit une petite poche de peau dans le derme (la couche de peau se situant sous l’épiderme).

Les types de kystes sous la peau 

Le types de kystes les plus fréquents qui surviennent sous la surface de la peau sont :

  1. Le kyste épidermoïde est un kyste qui se forme dans le derme et dans la couche sous-cutanée et qui a une consistance dure et élastique. Le kyste épidermoïde est rempli de substance sémi-solide (kératine et graisse).  Kyste épidermoïde
  2. Le kyste pilonidal (kyste trichilemmal) provient de la partie inférieure des follicules pileux. Ils se produisent souvent sur le cuir chevelu. Les kystes pilaonidals contiennent beaucoup de substance sébacée crémeuse et de kératine compacte.Ces kystes sont généralement :
    • Multiples,
    • Lisses,
    • En forme de dôme,
    • Couverts de peau rose et glabre.
  3. Le kyste dermoïde est provoqué par un défaut lié à la croissance. Les kystes dermoïdes se trouvent dans le derme profond. Ils peuvent survenir chez un fœtus en voie de développement ; ils affectent donc également les enfants.
    Un seul kyste se produit généralement dans les zones suivantes :

    • Les sourcils, à côté des tempes,
    • Le nez,
    • La bouche,
    • La région sacro-coccigienne.
  4. L’hidrosadénite suppurée est une maladie inflammatoire chronique de la peau.
    Elle provoque des kystes et des abcès dans certaines zones du corps, telles que :

    • Les aisselles,
    • L’aine,
    • L’intérieur des cuisses,
    • La région périnéale.

Dans ces zones, il y a les follicules pileux et les glandes sudoripares apocrines.
En raison de la douleur chronique et des pertes de pus depuis les vésicules, l’hidrosadénite suppurée est une maladie invalidante du point de vue physique, social et psychologique.

Le kyste synovial du poignet est rempli de liquide synovial et survient sur l’articulation ou dans la gaine d’un tendon. À ne pas confondre avec le kyste sébacé qui en revanche survient sur la peau.

Les causes d’un kyste sébacé

Le kyste sébacé se produit en cas d’occlusion ou de blocage du canal de la glande sébacée (c’est-à-dire le canal de sortie) car le sébum se solidifie et, par conséquent, il ne peut pas en sortir.

Parmi les raisons il y a :

  1. Les dommages à un follicule pileux.
    Les follicules endommagés par des lésions, des abrasions ou des blessures chirurgicales peuvent être obstrués par des cellules superficielles.
  2. Rupture d’une glande sébacée.
    Elles se rompent facilement en cas de maladies inflammatoires de la peau : l’acné favorise notamment la formation de kystes épidermoïdes.
  3. Hérédité.
    Les kystes épidermoïdes peuvent survenir chez les personnes qui ont des membres de la famille souffrant de ces kystes (hérédité). Les kystes dermoïdes peuvent être associés au syndrome de Gardner, c’est-à-dire une rare maladie génétique qui provoque :

    • Des lipomes,
    • Des fibromes,
    • Des ostéomes multiples,
    • Des excroissances (polypes) dans le côlon.

Selon la médecine conventionnelle, les kystes sébacés ne dépendent pas d’une mauvaise alimentation.

Les facteurs de risque du kyste sébacé

La plupart des personnes peuvent développer un ou plusieurs kystes épidermoïdes. Toutefois, les facteurs suivants augmentent les risques :

  • Après la puberté. Ils peuvent se produire à tout âge, cependant les kystes épidermoïdes se forment rarement avant la puberté,
  • Être de sexe masculin. Les hommes sont plus susceptibles d’avoir des kystes épidermoïde.
  • Des antécédents d’acné. Les kystes épidermoïdes sont très fréquents chez les personnes ayant eu de l’acné,
  • Des lésions cutanées. On se réfère à tout traumatisme ou écrasement de la peau. Par exemple, lorsque la main est écrasée par la portière d’une voiture, le risque de kyste épidermoïde augmente,
  • Le tabac,
  • L’alcool,
  • Le stress,
  • Certains cosmétiques bas de gamme.

Le kyste sébacé est-il dangereux ?
Non. Les kystes épidermoïdes sont sans danger et ne sont presque jamais liés au cancer de la peau (le carcinome basocellulaire ou celui épidermoïde, appelé aussi carcinome spinocellulaire).

Les symptômes du kyste sébacé

La plupart des kystes sont mou au toucher.

  • Les kystes de petite taille ne sont généralement pas douloureux et ne provoquent pas de démangeaisons.
  • Les kystes de grande taille peuvent provoquer de la gêne et beaucoup de douleur s’ils sont infectés et enflammés.

Les grands kystes qui se forment sur le visage et le cou peuvent également provoquer une pression et de la douleur.
Les signes d’infection sont :

  • La douleur,
  • Des rougeurs,
  • L’accumulation de pus (kyste suppuré).

Complications du kyste sébacé

  • Le kyste sébacé enflammé se caractérise par :
    • De la douleur,
    • Un gonflement,
    • Une rougeur.
  • Le kyste sébacé suppuré provient d’une infection bactérienne (par exemple, à streptocoque ou à staphylocoque) qui provoque :
  • De la chaleur, la peau dans la région du kyste est plus chaude,
  • Une  inflammation,
  • Une accumulation de pus à l’intérieur.

Le diagnostic du kyste sébacé

Les médecins sont souvent en mesure de diagnostiquer un kyste sébacé après un simple examen physique. Si le kyste résulte anormal, il peut prescrire des examens afin d’exclure de possibles tumeurs.

Les examens suivants peuvent être nécessaires :

Autres articles

Shiatsu, massage, médecine chinoise, bienfaits et méridiens

Irene

Pourquoi la relaxation est importante pour votre santé ?

Emmanuel

Piqûre de tique, gratte, symptômes et traitement

Irene

Souscrire une mutuelle santé pour senior et autres astuces pour des dents saines

administrateur

Nodule au sein ou mammaire, bénin ou malin, douloureux

Irene

Douleur au genou, arrière, interne ou latéral

Irene