Image default
Santé

Phytothérapie : Les plantes anti-cholestérol

Phytothérapie : Les plantes anti-cholestérol
Notez cet article

L’excès de cholestérol dans le sang est un danger pour la santé. Cet excès est asymptomatique (aucune douleur ni symptôme visible) mais il peut conduire à des accidents cardiaques (infarctus en particulier).

Aujourd’hui, on sait que le cholestérol issu de son alimentation influe très peu sur le cholestérol sanguin total. En effet, c’est le foie qui va synthétiser la majorité du cholestérol et donc l’alimentation peut que très légèrement baisser le cholestérol.

De nombreuses plantes, ou produits issus des plantes, peuvent contribuer à faire diminuer le taux de mauvais cholestérol, ou cholestérol LDL.

Les plantes anti-cholestérol

On distingue :

  • Les phytostérols :

Ils sont contenus par exemple dans la levure de riz rouge (contient aussi de la lovostatine : même principe actif que pour les médicaments à statine), les huiles végétales (lin, tournesol, mais, soja…) et souvent ajouter dans les margarines ou yahourts anti-cholestérols, les noix et les graines. En raison de leur structure chimique proche de celle du cholestérol, les phytostérols entraveraient partiellement son absorption pendant la digestion. Si ces stérols végétaux sont pris pendant une longue période, ils peuvent permettre de réduire d’environ 10% le taux de cholestérol.

  • Le soja et les produits à base de soja :

Ils ont une action bénéfique sur le taux de lipides dans le sang et permettent de faire baisser le taux de cholestérol LDL. Il faut toutefois en consommer au moins 25 g par jour pour constater les effets. Vous en trouverez dans des produits alimentaires à base de soja et en compléments naturels : lécithine de soja.

  • L’artichaut, l’ail et autres plantes médicinales :

Ils sont également connus pour leurs effets bénéfiques. L’ail et l’artichaut peuvent être consommés sous forme de suppléments. Lorsque nous mangeons trop d’aliments riches en cholestérol, le foie s’ajuste et en produit moins. Cependant, chez beaucoup de personnes, ce mécanisme d’ajustement ferait défaut. C’est pourquoi il est important de maintenir un bon fonctionnement du foie. En médecine classique, on se sert de la silymarine, substance que renferme le chardon-Marie, pour la prévention et le traitement de divers troubles liés au foie.

La cosse de haricot et la feuille de myrtille, de par leur aptitude à réguler le taux de glucose sanguin, sont donc bien utiles dans le cas de taux sanguin de mauvaise graisse trop élevé.
On a pu montrer que certains composants de la feuille d’olivier auraient une action bénéfique sur le taux sanguin d’acides gras.

Quelques conseils

  • Préférez les graisses végétales au graisses animales
  • Surveillez votre poids
  • Faites attention aux sucres raffinés (et à votre taux de glucose)
  • Faites au moins 30 min de marche par jour si vous ne pratiquez pas de sport

Related Articles

La vitamine D ou la prévention et le traitement de carences et pathologies

administrateur

L’Hypertension artérielle

administrateur

Insomnie, trouble du sommeil

administrateur

Leave a Comment