Image default
Forme

Nos conseils pour bien choisir son vélo aquabike

Rate this post

L’aquabike est devenu une activité physique qui fait de plus en plus d’adeptes. Avoir ce vélo de piscine chez soi est un moyen de pratiquer deux activités à la fois, la piscine et le vélo. Si certains se rendent dans des centres de thalassothérapie, d’autres préfèrent avoir accès à cette activité chez eux. Pour choisir son vélo aquabike, nous vous proposons quelques conseils afin d’orienter votre choix, que vous soyez professionnel ou particulier.

Considérez les différents critères avant de choisir votre vélo aquabike

Vous avez décidé d’acheter un vélo aquabike, il est important de considérer les deux critères suivants avant de procéder à l’achat.

Choisissez-le selon votre morphologie

Un vélo aquabike doit être adapté à votre corps, puisque ce dispositif est censé vous procurer le bien-être. Il est donc important de constater si la selle et le guidon conviennent à votre taille et à votre anatomie. Il est à noter que l’aquabike est destiné à des pratiquants ayant au minimum 1,40 mètre. Divers modèles sont accessibles aux débutants qu’aux professionnels.

Il est préférable de l’adapter à votre taille, même si certains modèles conviennent parfaitement à tous les membres de la famille, grâce à un système de réglage. Il y a également des modèles qui sont plutôt destinés aux personnes à grande taille, comme il existe des modèles adaptés à la morphologie féminine.

Choisissez-le selon votre niveau

Il est important de connaître votre niveau avant de faire l’acquisition d’un vélo aquabike. Cela permet de choisir le type de résistance qui vous sera adapté.

  • Pour ceux qui débutent dans cette activité, il est plus judicieux d’opter pour un aquabike à

résistance hydraulique fixe. La difficulté de pédalage est moins importante, voire modérée. Ce type de résistance n’est pas réglable. Avec cette résistance, le pratiquant du vélo aquabike qui débute dans cette activité profitera d’un pédalage en douceur. C’est également le type de résistance utilisé pour une remise en forme ou comme simple loisir.

  • Pour les pratiquants qui préfèrent personnaliser la vitesse de pédalage, la résistance

hydraulique variable est le type de résistance adapté à leur pratique de vélo aquabike. Ce modèle convient parfaitement à ceux qui veulent travailler leurs jambes et leurs cuisses. Les utilisateurs qui veulent renforcer leur musculation pourront opter pour ce type de résistance.

  • Pour les sportifs d’un niveau assez élevé, l’aquabike à résistance mécanique variable est

parfait. Elle consiste à régler la résistance par le biais d’une mollette à réglage ou avec un levier de vitesse. Les pratiquants avancés pourront alors varier leur allure. C’est le modèle de vélo aquabike parfait pour les professionnels et les sportifs de haut niveau à la recherche d’un certain dispositif puissant.

Optez pour un vélo aquabike adapté à votre piscine

La piscine qui va recevoir le vélo aquabike doit être également adaptée au modèle que vous devez choisir. Plusieurs modèles sont accessibles sur le marché. Toutefois, il faut savoir sélectionner ceux qui seront les plus appropriés à votre piscine. En effet, il faut prendre en compte quelques paramètres.

Le revêtement de votre piscine

Le revêtement de la piscine est un élément à ne pas négliger. Une piscine tapissée d’un liner, un revêtement en PVC, est idéal pour y installer un vélo aquabike, équipé de piètements siliconés. Par ailleurs, des supports en silicone accrochés au vélo, qui se caractérisent par un système anti-rayure, assurent le revêtement de votre piscine. Les ventouses implantées sur la partie inférieure du vélo aquabike garantissent une bonne adhérence au fond de la piscine. La stabilité et l’équilibre seront garantis ainsi.

La hauteur de l’eau et la pente de la piscine

Le fabricant doit préciser la hauteur de l’eau maximale et minimale qui sera adaptée à son modèle de vélo aquabike. Essentiellement, la hauteur de l’eau de la piscine, pour pouvoir pratiquer le vélo aquabike dedans, doit être entre 1,10 mètre et 1,60 mètre. Il est aussi important de noter que la hauteur idéale de l’eau de la piscine, lorsque vous pratiquez le vélo aquabike, doit être au niveau de la taille.

Pour que l’utilisateur soit à son aise pour pratiquer l’aquabike, il faut aussi vérifier la pente. Ce paramètre est important pour assurer la bonne adhérence du dispositif et sécuriser ainsi le pratiquant du vélo. La pente maximale réglementaire d’une piscine est de 20°.

Le traitement de l’eau de la piscine

Le type de traitement utilisé pour l’eau de la piscine n’a aucune conséquence sur l’état du vélo aquabike. Qu’il s’agisse du chlore, du sel, du brome ou autres, cela convient à l’appareil.

Par ailleurs, comme la qualité de l’eau importe beaucoup à l’hygiène et à la santé des utilisateurs de piscine, il est important de vérifier le pH de votre eau afin de garder la propriété optimale du vélo aquabike. A noter que le pH de l’eau d’une piscine doit se situer entre 7 et 7,2. Avec un pH normal, il est possible de laisser votre vélo aquabike dans la piscine.

Toutefois, il est toujours plus judicieux de prendre des mesures adéquates pour assurer la longévité du velo aquabike. Il est donc recommandé de le sortir hors du bassin une fois par semaine et de le laver à l’eau claire.

Choisissez un vélo aquabike en prenant compte de différents paramètres

Beaucoup d’utilisateurs, qu’ils soient des professionnels ou de simples amateurs de vélo, pratiquent le vélo aquabike dans des espaces réservés pour cela.Il y a des centres de remise en forme, des SPA et autres qui ont installé ce dispositif dans leur piscine. Certains cabinets de kinésithérapie veulent aussi  équiper leur centre d’une balnéothérapie.  Il y a également des athlètes de haut niveau ou des sportifs qui veulent prendre soin de leur musculation et préfèrent disposer d’un vélo dans leur bassin. Ils peuvent trouver le meilleur modèle qui répondra à leurs besoins en se référant à quelques paramètres.

Connaître la structure du vélo aquabike

Généralement, un vélo aquabike est fabriqué dans de l’acier inoxydable ou dans de l’aluminium pour supporter les conditions rattachées à une installation à longue durée dans l’eau. Ces matériaux assurent robustesse et légèreté pour des déplacements fréquents.

Une piscine à revêtement en liner, polyester ou carreaux, doit assurer la stabilité du vélo aquabike. Cependant, le vélo doit être équipé de ventouses ou de patins pour mieux s’adhérer au fond de la piscine.

Pour un professionnel, le positionnement du guidon est important. Il est préférable de choisir un guidon multipostions qui permet de décliner la position classique en position de course.

Il ne faut pas non plus oublier de considérer la morphologie de l’utilisateur. Il est donc préférable de choisir un modèle réglable horizontalement ou verticalement au niveau de la selle ou du guidon.

Vérifier la résistance du vélo piscine

Le fonctionnement du vélo aquabike se caractérise par une certaine résistance au pédalage opérée par l’eau. Cette résistance est fournie par les pales sous les pédales ou produite par les ailettes qui serviront de roue.

Néanmoins, la majorité des modèles de vélo aquabike sont équipés de pales sous les pédales qui

garantissent la résistance hydrodynamique dans l’eau. La particularité de cette résistance se traduit par un grand effort quand l’utilisateur pédale de plus en plus vite.

D’autres modèles de vélo aquabike dispose d’une résistance réglable accessible avec une molette. La molette sera tournée selon la résistance souhaitée par l’utilisateur.

Choisir le type de pédales

Pédaler le vélo aquabike doit se faire en toute aisance. Les pédales doivent garantir une bonne adhérence pour permettre aux pieds de mieux s’accrocher. Il existe plusieurs types de pédales, à savoir :

  • les pédales qui requièrent des chaussons aquagym. Elles sont souvent caractérisées par des sangles chaussantes confectionnées dans du tissu molletonné ou autres.
  • les pédales à semelles chaussantes qui donnent accès à un pédalage à pieds nus.
  • les pédales avec cale-pied qui permettent de maintenir les pieds même à une certaine allure.

Opter pour un type de selle

La selle garantit une bonne assise, mais également une utilisation facile. Il existe plusieurs types de selle de vélo aquabike :

  • La selle en plastique dur qui assure la robustesse, mais peut compromettre l’aisance pendant l’utilisation.
  • La selle en cuir avec rembourrage à la mousse qui confère un maximum d’effort, mais une durée de vie plutôt réduite.
  • La selle en résine anti-bactérien, souvent la plus utilisée pour son ergonomie, mais appréhendée pour sa rugosité.

Adopter le type de guidon selon ses activités

Un  vélo aquabike est sollicité pour une fin sanitaire ou pour améliorer ses compétences physiques. Ainsi, il est possible de choisir entre :

  • un guidon simple pour une utilisation thérapeutique ou comme loisir
  • un double guidon profilé triathlète pour la musculation de plusieurs parties du corps

Équiper le vélo aquabike d’accessoires

Pour choisir le bon modèle de vélo aquabike, il est recommandé d’opter pour un modèle disposant d’accessoires pour une pratique optimale. Plusieurs fabricants munissent leurs modèles d’équipements rattachés à cette activité. Certains modèles possèdent une barre installée à l’arrière du vélo pour que l’utilisateur puisse s’adonner à des étirements pendant ses séances de pédalage. Pour développer la musculature au niveau du haut du corps, des modèles incluent des élastiques d’effort en même temps que le pédalage.

Autres articles

Installer un sauna à domicile : les options disponibles

Journal

Trouver un kinesiologue à Grenoble

administrateur

Le CBD a un rôle sur le système endocannabinoïde

Journal

Quel type de yoga choisir ?

administrateur

Comment choisir son tapis de course ?

Journal

Comment corriger facilement sa posture ?

administrateur