Image default
Forme

Soulagement naturel de la douleur et du stress avec des massages

En raison du rythme frénétique de la vie moderne, nous nous tournons tous vers diverses stratégies pour trouver une forme de répit. Avez-vous déjà essayé de réduire la douleur d’un mal de tête en appuyant votre pouce et votre index sur l’arête de votre nez ? Ou avez-vous déjà frotté vos épaules et votre cou l’un contre l’autre pour atténuer le stress ? Après avoir été debout toute la journée, vous pouvez essayer de vous masser les mollets ou de vous baigner les pieds dans l’eau chaude. Vous pouvez aussi essayer de frotter le bas de votre dos ou de le tordre pour vous détendre.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes recherchent le mieux-être en consultant un thérapeute spécialisé en médecine naturelles.

Une pratique ancestrale aux effets toujours actuels

La pratique du massage remonte à 460 avant Jésus-Christ. Il existe depuis très longtemps et il est prouvé qu’il est efficace pour faire ce qu’il prétend faire, c’est-à-dire réduire la douleur, la tension et les muscles endoloris. Il améliore les fonctions, facilite le processus de guérison, favorise la relaxation et le bien-être. Le massage consiste à manipuler les couches superficielles et profondes des muscles et du tissu conjonctif.

L’acte d’appliquer une pression, une tension, un mouvement ou une vibration sur le corps, puis de le manipuler, constitue le massage.

Les tissus cibles peuvent être les vaisseaux lymphatiques ou les organes du système gastro-intestinal, ainsi que les muscles du squelette, les tendons, les ligaments, les fascias, la peau, les articulations ou d’autres tissus conjonctifs. Les mains, les doigts, les coudes, les genoux, les avant-bras et même les pieds peuvent tous être utilisés pour effectuer un massage. À l’heure actuelle, il existe plus de quatre-vingts types de modalités distinctes.

Des praticiens expérimentés pour des massages efficaces

Les types de praticiens médicaux qui proposent le plus souvent des massages sont les massothérapeutes, les entraîneurs sportifs, les kinésithérapeutes et les praticiens d’une grande variété de pratiques médicinales chinoises et orientales. La présence d’une thrombose veineuse profonde, des problèmes de saignement ou l’utilisation d’anticoagulants, des vaisseaux sanguins endommagés, des os plus faibles à la suite d’un cancer, de l’ostéoporose, de fractures ou d’ecchymoses, et la fièvre sont autant de conditions qui ne doivent pas être traitées par le massage.

Une technique utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise, issue de l’acupuncture, s’appelle l’acupression. L’acupression consiste à appliquer une pression directe sur des sites d’acupuncture spécifiques.

Massage des tissus profonds

L’objectif d’un massage des tissus profonds est de libérer les tensions chroniques qui se sont accumulées dans les muscles et les tissus conjonctifs. Les muscles qui se trouvent sous la surface des muscles supérieurs sont le principal objectif de ce type de massage. Les personnes souffrant de douleurs chroniques, qui sont généralement le résultat d’un travail physique intense et répétitif ou d’une blessure, se voient souvent recommander un massage des tissus profonds.

La pratique de la réflexologie repose sur l’idée que les mains et les pieds contiennent des réflexes qui sont reliés à l’ensemble des glandes, organes et autres structures physiologiques du corps.

Des méthodes diverses, adaptées à chaque situation

Les méthodes efficaces consistent à caresser les tempes en exerçant une forte pression tout en effectuant un mouvement circulaire, ainsi qu’à frotter la plante des pieds avec les poings ou des pierres. Ces méthodes relèvent à la fois de l’auto-administration et de l’autogestion. On peut se masser soi-même en utilisant un grand nombre de méthodes différentes, et il existe également une variété de gadgets différents qui peuvent être employés.

Le massage soulage la douleur et présente d’autres avantages, notamment une réduction de l’anxiété et de la dépression, ainsi qu’une brève baisse du rythme cardiaque, de la pression sanguine et de l’état d’anxiété général.

Voici quelques-unes des hypothèses qui expliquent pourquoi le massage est bénéfique : il bloque la nociception, ce qui active le système nerveux parasympathique. Il active le système nerveux parasympathique, ce qui peut stimuler la libération d’endorphines et de sérotonine, ce qui empêche la formation de fibrose ou de tissu cicatriciel. De plus, il active le système nerveux parasympathique et améliore la qualité du sommeil et le mouvement de la lymphe.

Autres articles

Comment corriger facilement sa posture ?

administrateur

Installer un sauna à domicile : les options disponibles

Journal

10 situations qui vous empêchent de dormir la nuit

administrateur

Quel type de yoga choisir ?

administrateur

Comment choisir son tapis de course ?

Journal

Quelles sont les meilleures activités pour perdre du poids en salle de sport ?

administrateur