Grossesse

Pourquoi faire appel à une sage femme à domicile

sage femme à domicile

La sage-femme représente la figure féminine expérimentée qui vient apporter calme et connaissance à la future maman. Dans l’accouchement naturel ou dans l’accouchement à domicile, l’obstétricien ou la sage-femme occupe une place toute particulière. Puisqu’elle est précisément définie comme cette personne autorisée à prendre en charge les grossesses, les accouchements et les puerpéralités normaux. Lorsqu’une future mère a décidé avec sa famille que l’accouchement aura lieu à domicile, la relation avec la sage-femme s’établit dès les premiers mois de grossesse. Mais cette relation s’approfondit au cours des dernières semaines au cours desquelles les détails de ce à quoi ressemblera le travail sont transmis… Voici donc quelques aspects à considérer sur l’importance d’une sage-femme, et l’importance de son assistance à domicile.

L’accouchement à domicile : une tendance

Aujourd’hui, de plus en plus de femmes décident d’accoucher à domicile pour de nombreuses raisons. Et même les futures mères à Nancy n’échappent pas à la règle. Il y a avant tout le désir de procéder à l’accouchement sans intervention médicale. Mais il y a aussi cette volonté de rester à la maison, entourée de ses proches et encouragée par ces derniers. Notamment parce que cela rassure et encourage. Certaines femmes préfèrent également choisir cette option par rapport aux doutes et aux inquiétudes vis-à-vis des soins hospitaliers. Par ailleurs, il y a aussi celles qui habitent loin des centres hospitaliers, ou qui manquent d’accès aux transports. Enfin, ce choix peut aussi être motivé par rapport à un problème financier, et où le recourir à une sage-femme à domicile s’avère être un meilleur compromis. En gros, pour ces personnes, faire appel à cette sage-femme installée à Nancy revient moins cher que de se rendre dans un hôpital de la ville. Et où les services coûtent encore plus cher.

Gérer le travail avec une sage-femme à domicile

Lorsque la future maman ressent les premières contractions, elle peut contacter directement la sage-femme. Cette dernière devra notamment être joignable à tout moment, et habiter pas loin du quartier de sa patiente. La sage-femme est en communication constante avec l’obstétricien pour le tenir au courant de chaque étape de l’accouchement. Et ce, depuis l’étape du travail. Dès le début des premières contractions, ce sera la sage-femme qui assistera la future mère. Elle lui rappellera tous les exercices à pratiquer durant le travail (respiration, relaxation, attitude à adopter…). En fonction de l’évolution de la situation, la sage-femme peut également décider s’il faut poursuivre l’accouchement ou s’il faut transférer la patiente à l’hôpital, en raison de soins spécifiques nécessaires. Si tout se déroule à la perfection et que si l’accouchement a abouti, la sage-femme prodigue également les soins nécessaires pour la maman et le bébé. Elle effectuera également un suivi post-partum pendant les 6 semaines suivant la naissance.

Quand est-ce qu’un accouchement à domicile n’est pas envisageable ?

On doit garder à l’esprit que si on décide d’accoucher à son domicile à Nancy, les soins prodigués ne seront pas les mêmes que ceux qu’on reçoit à l’hôpital. Le professionnel de santé en charge, qui est dans ce cas la sage-femme à domicile, nous surveillera périodiquement, et non pas de façon continuelle. Et ce, que ce soit pour nous prendre la température, la tension artérielle, le pouls, ou encore, la fréquence cardiaque du bébé. Dans certaines situations, l’accouchement à domicile n’est pas une option. Par exemple, dans le cas d’une grossesse multiple, ou si la mère a déjà subi une césarienne lors de sa première grossesse. Cela n’est pas non plus recommandé si la tête du bébé n’est pas positionnée correctement pour l’accouchement. De même, un transfert hospitalier serait nécessaire si le travail n’arrive pas à progresser, ou si la douleur générée par les contractions ne cesse de s’intensifier. Ce transfert est aussi nécessaire en cas de saignements ou de pression artérielle élevée.

Comment s’y préparer ?

Si on envisage un accouchement à domicile, il y a plusieurs choses à considérer au préalable. Bien sûr, il faut déjà choisir la sage-femme. Celle-ci doit disposer de certaines qualifications nécessaires pour pouvoir offrir son assistance dans ce cadre de l’accouchement à domicile. Cette personne doit alors être une sage-femme certifiée, ayant bénéficié d’une formation répondant à des normes spécifiques. Ou encore, opter pour un obstétricien exerçant ses services au sein d’un centre de santé réglementé. Ensuite, il faut également rassembler tous les fournitures et matériels nécessaires à l’accouchement. Ces éléments seront listés par la sage-femme au préalable. Mais d’autres éléments supplémentaires peuvent aussi être requis durant l’accouchement. Dans tous les cas, il est préférable d’être toujours préparé matériellement. Enfin, on doit aussi toujours se préparer à un éventuel transfert à l’hôpital en cas d’imprévu ou de complication.