Image default
Santé

Piqûre de guêpe, symptômes, remèdes naturels, abeille, gonflement

Rate this post

La piqûre de guêpe peut provoquer une réaction très grave chez les personnes souffrant d’allergie, il est donc préférable de connaître les symptômes et le traitement les plus adaptés à chaque cas.

Les guêpes sont diffusées dans le monde entier et elles appartiennent aux hyménoptères comme :

  • Les abeilles,
  • Les bourdons.

Ces insectes ont un aiguillon contenant du venin qui sert à se défendre en cas de menace.
Les guêpes se distinguent des autres insectes qui piquent car :

  • Elles ont un abdomen jaune rayé de noir et une tache jaune sur la tête,
  • Lorsq’elles piquent, le dard ne reste généralement pas dans la peau,
  • Elles forment des nids aussi à proximité des lieux habités par l’homme.

Dans la majorité des cas de piqûres de guêpe, la piqûre provoque seulement de symptômes temporaires mais, dans certains cas, elle peut être dangereuse et mortelle.

Les parties du corps les plus touchées sont :

  • Les membres (les bras et les jambes),
  • Le cou,
  • Les mains,
  • Les pieds,
  • La tête (même dans la bouche, sur les lèvres ou sur la langue).

Les piqûres sur le visage (à côté des yeux ou des oreilles, par exemple) sont très désagréables, en plus d’être inesthétiques, à cause du gonflement qui provoquent.

Réactions à la piqûre de guêpe et d’abeille

Il y a plusieurs types de réaction à la piqûre d’insectes qui apartiennent à l’ordre Hymenoptera :

  • Toxique ou allergique,
  • Locale ou systémique (diffusée),
  • Provoquée par le venin des insectes ou des sécrétions de la salive d’insectes qui sucent le sang.

Les réactions allergiques systémiques qui impliquent les anticorps IgE sont plutôt graves.
La réaction est caractérisée par une réponse immédiate (anaphylaxie) qui peut entraîner la mort.
Ces réactions sont généralement provoquées par :

  • Abeilles (du genre Apis mellifera),
  • Certaines espèces de guêpes de la famille Vespidae (en particulier Vespula vulgaris et Vespula germanica).

Un choc anaphylactique est rarement provoqué par :

  • D’autres espèces de Vespidae, comme Dolichovespula,
  • Les bourdons,
  • Les abeilles (surtout Bombus).

Le venin des hyménoptères contient :

  • Des complexes de bas poids moléculaire (par exemple l’histamine),
  • Des peptides potentiellement allergiques (par exemple la mélittine des abeilles),
  • Des protéines spécifiques chez toute espèce.

Les allergènes qui provoquent le choc anaphylactique sont des protéines qui se trouvent :

  • Dans le venin des abeilles : la phospholipase A2, la hyaluronidase, peut-être aussi la phosphatase acide et la protéase à sérine,
  • Dans le venin des guêpes : la phospholipase A1, la hyaluronidase et l’antigène 5.

Le venin des guêpes est différent de celui des abeilles ; toute espèce, de plus, a un venin différent. On peut avoir une réaction immunitaire croisée avec les pollens et certains aliments, c’est-à-dire certaines protéines contenues dans le venin sont identiques à celles des pollens et de la nourriture.

La personne souffrant d’allergie au venin peut donc avoir une réaction identique après avois mangé certains fruits ou certains légumes.

Autres articles

Douleur des os, jambes, pieds, jambes, bassin et iliaque, cancer

Irene

Insomnie, trouble du sommeil

administrateur

Où acheter du CBD ?

administrateur

Hématome musculaire interne, genou, pied, traitement

Irene

Embolie pulmonaire, diagnostic et traitement, signes, scanner

Irene

Vertiges et nausées, causes, fatigue, oreille interne, enfants, grossesse

Irene