Image default
Santé

Santé : que faut-il savoir à propos de la psycho-oncologie ?

La psycho-oncologie est une discipline qui gagne de plus en plus en notoriété. Selon les experts, il est fondamental d’accompagner psychologiquement les patients atteints de cancer, y compris leurs familles. Découvrez ci-dessous tout ce qu’il faut savoir sur cette discipline.

Qu’est-ce que la psycho-oncologie ?

La psycho-oncologie est une branche de la psychologie qui se concentre sur le soutien psychologique des personnes atteintes de cancer. Elle permet aussi de suivre l’état moral et comportemental des familles des victimes. Les professionnels de la psycho-oncologie, lors des séances, les accompagnent dans la prise de décisions éclairées.

Par exemple, le cabinet de la psychologue Audrey Saison, sur Brunoy, reçoit les patients atteints de cancer régulièrement. Ceux-ci apprennent désormais à gérer leur stress et à améliorer leur qualité de vie grâce à cette discipline. Précisément, la psycho-oncologie a été développée dans le but de prévenir et de traiter les effets secondaires de la maladie cancéreuse.

Qui peut exercer la psycho-oncologie ?

La psycho-oncologie est généralement exercée par les psychologues ainsi que les psychiatres pour assister les patients atteints de cancer. L’accompagnement se fait pendant et après le traitement. Les services de psycho-oncologie peuvent être aussi offerts dans les hôpitaux, les cliniques spécialisées et centres de soins palliatifs.

Les services peuvent comprendre des séances individuelles de counseling, des programmes d’éducation et des groupes de soutien. Les séances peuvent être également basées sur des formations afin d’aider les patients à mieux comprendre leur maladie. On distingue aussi des services de méditation pour aider les familles à gérer les conflits et les tensions.

La psycho-oncologie : les avantages

La psycho-oncologie peut également jouer un rôle fondamental dans la gestion de la douleur et d’autres symptômes liés au cancer. Grâce à cette branche, les professionnels peuvent prendre en charge les comportements à risque.

Ils peuvent aussi aider les patients à apprendre la relaxation et la respiration qui sont des techniques utiles dans la gestion de leur douleur. Il s’agit donc d’une discipline qui présente de nombreux avantages.

Autres articles

Cancer du poumon, symptômes, métastase, stade et survie

Irene

Réaction immédiate : comment soulager une piqûre de taon efficacement

Irene

Fracture de la rotule du genou avec déplacement e cerclage, les séquelles

Irene

Lichen scléreux sur le gland et le prépuce

Irene

Comment soigner un rétrécissement du canal lombaire ?

administrateur

Crampes musculaires aux jambes, nocturnes, symptômes, thérapie et récupération          

Irene