Image default
Santé

Angioplastie coronaire avec pose de stent, risques et après l’intervention

Rate this post

L’angioplastie est une intervention chirurgicale qui consiste à dilater les artères qui se sont rétrécies à cause de l’a formation de plaques d’athérosclérose.

Elle est également appelée Angioplastie Coronaire Transluminale Percutanée (ACTP ou PTCA en anglais).

L’athérosclérose est une maladie qui provoque la formation de plaques sur les parois artérielles. Ce sont généralement les personnes âgées qui souffrent de cette maladie.
Lorsque le flux de sang se réduit à cause du rétrécissement des artères, la personne peut ressentir des symptômes.

Par exemple, l’obstruction des artères coronaires (les artères qui portent le sang oxygéné au cœur) de plus de 75% de la section de l’artère cause des douleurs à la poitrine (angine de poitrine).

Angioplastie coronaire transluminale percutanée L’angioplastie coronaire, également appelée angioplastie coronaire transluminale percutanée (ACTP), est une procédure mini-invasive qui est utilisée pour ouvrir les artères coronaires obstruées, celles qui portent le sang au muscle cardiaque.

Cela cause un afflux de sang réduit au cœur qui peut provoquer :

  • Une douleur thoracique,
  • Un infarctus.

Le but de cette procédure est de favoriser la circulation du sang.
Elle est appelée percutanée parce que l’accès à l’artère se fait par une petite incision de la peau.
Elle est appelée angioplastie coronaire transluminale parce que l’on insère un cathéter gonflable dans la lumière de l’artère coronaire (espace intérieur de l’artère) pour rétablir le flux sanguin.

Pour le diagnostic d’athérosclérose, le médecin prescrit une coronarographie. Cet examen utilise une technique d’imagerie afin de visualiser une artère dans laquelle un produit de contraste a été injecté.

Le traitement d’une artériosclérose grave aux artères coronaires prévoit aussi l’angioplastie coronaire.
En cas de coronaropathie ischémique stable (où les plaques de cholestérol dans les coronaires ont une capsule fibreuse et des calcifications), l’angioplastie peut être programmée sans urgence.

Angioplastie primaire
L’angioplastie primaire signifie qu’on n’effectue pas de fibrinolyse (le traitement par médicaments qui dégradent la fibrine) pendant ou après l’angioplastie.
Lorsqu’on on peut l’effectuer rapidement, il s’agit du traitement choisit pour permettre l’écoulement du sang dans l’artère obstruée qui a provoqué l’infarctus.
Par rapport à la fibrinolyse, l’angioplastie primaire implique des avantages :

  • Cela permet presque toujours d’ouvrir l’artère, indépendamment du temps passé de l’infarctus,
  • Cela permet de traiter une sténose éventuelle dans la siège de la thrombose, en réduisant ainsi le risque d’une nouvelle obstruction à bref terme,
  • Il n’y a pas de risques d’hémorragie intracrânienne.

Différences entre pontage et angioplastie

Il faut considérer plusieurs aspects avant de décider la procédure à suivre.
Question à poser au médecin

  1. Existe-t-il une solution sans opération ?
    Le patient devrait toujours demander au médecin s’il existe d’autres traitements possibles pour soigner le trouble.
  2. Quelles sont les probabilités de survie relatives aux deux procédures ?
  3. À long terme, quelle procédure permet une meilleure qualité de vie ?
  4. Quelle est la durée de la période d’hospitalisation ? Après combien de temps peut-on retourner au travail ?
  5. Quelles sont les complications à court et à long terme ?
  6. Quelles sont les activités à éviter ?
  7. Faut-il suivre un régime spécifique pour éviter d’autres obstructions ?
  8. Les médicaments doivent-ils être pris à vie ?
  9. Quels sont les gestes urgents à faire en cas de douleur soudaine à la partie opérée ?
  10. Le patient devrait demander au médecin s’il a suffisamment d’expérience vis-à-vis de ce type d’intervention et quel est le pourcentage de succès ?

En général, on peut dire que l’angioplastie est une solution rapide, mais qui ne dure pas longtemps, tandis qu’un pontage aorto-coronarien est une opération qui donne les résultats les plus durables.
L’angioplastie est l’une des méthodes de traitement les plus utilisées en cas de maladie coronarienne étant donné les avantages qu’elle propose par rapport au pontage coronarien.
Par exemple :

  1. Le temps de récupération après l’angioplastie est court parce qu’elle n’est pas invasive comme le pontage,
  2. Les risques et les contre-indications de l’angioplastie sont rares. En effet, presque tous les patients peuvent se soumettre à cette intervention.

Selon une étude de Chuntao Wu, MD, PhD et al. (Long-Term Mortality of Coronary Artery Bypass Graft Surgery and Stenting with Drug-Eluting Stents) les patients souffrant de sténose grave (≥ 70%) d’au moins deux coronaires, sauf l’artère coronaire gauche plus grande, ont un risque plus bas de mortalité en effectuant une intervention de pontage que de stent.

Technique Survie
(à 5 ans)
Stent  73,6%
Pontage  80,4%

Quand faut-il faire l’angioplastie coronaire ? Les indications

Les indications pour l’angioplastie sont :

  1. L‘infarctus aigu du myocarde associé à élévation du segment ST (ST+), une angioplastie d’urgence est conseillée,
  2. Le syndrome coronarien aigu sans élévation du segment ST,
  3. L’angine instable,
  4. L’angine stable,
  5. Les résultats des tests d’effort montrent un risque élevé.

Chez un patient asymptomatique ou qui souffre de faibles symptômes, l’évidence d’une ischémie de type modéré ou grave qui a été confirmée par des examens non invasifs est une indication de l’angioplastie.

Contre-indications de l’angioplastie coronaire

Les contre-indications comprennent :

  1. L’intolérance au traitement antiagrégant plaquettaire à long terme,
  2. La présence d’autres maladies importantes qui réduisent l’espérance de vie du patient (contre-indication relative).

Une évaluation d’une équipe de différents spécialistes (des cardiologues et des chirurgiens cardiaques) est fondamentale chez les patients :

  1. Souffrant de diabète et de maladies coronarienne dans plusieurs vaisseaux sanguins,
  2. Souffrant d’obstruction grave de la coronaire gauche et avec un score Syntax élevé.

 

Autres articles

Test de grossesse, quand, pilule, maison, urinaire, en ligne

Irene

Bursite de la hanche, droite ou gauche, symptômes et remèdes

Irene

Manque de magnésium, marin, propriétés, symptomes de carences et aliments

Irene

Comment choisir une assurance de professionnel de santé ?

administrateur

Remèdes pour l’érythème actinique, symptômes et traitements

Irene

Cancer du poumon, symptômes, métastase, stade et survie

Irene