Santé

Dermatologie : quelle prise en charge par les mutuelles ?

Dermatologie

La dermatologie est-elle remboursée par les mutuelles ?

La dermatologie traite de nombreuses parties du corps. Vous aurez donc certainement recours à un dermatologue au cours de votre vie. Sans la prise en charge d’une mutuelle santé pas cher, vous ne pourrez compter que sur le remboursement de la partie Sécurité sociale – remboursement conditionné au type de soin réalisé. Nous vous expliquons tout cela en détail.

Que rembourse la Sécurité sociale pour la dermatologie ?

Pour consulter un dermatologue, vous devez respecter le parcours de soins coordonnés. C’est-à-dire que vous avez l’obligation d’être orienté par votre médecin traitant vers ce spécialiste avant la première consultation. Sinon, la Sécurité sociale ne vous remboursera que 30 % au lieu des 70 % du tarif conventionnel.

La dermatologie est une spécialité assez vaste, puisqu’elle concerne les soins en rapport avec :

  • Les ongles ;
  • Les cheveux ;
  • Les poils ;
  • Les muqueuses buccales et génitales ;
  • La peau.

Aussi, pouvez-vous être amené à consulter un dermatologue, dès lors que vous êtes confronté à :

  • Des brûlures cutanées ;
  • Une chute de cheveux anormale ;
  • Un cancer de la peau suspecté ou avéré ;
  • Une infection sexuellement transmissible ;
  • Des démangeaisons importantes.

Le tarif conventionnel d’une consultation ponctuelle chez un dermatologue est de 46 €. Il descend à 28 € dans le cadre d’un suivi régulier. Les dépassements d’honoraires sont des pratiques courantes en dermatologie. Malheureusement, l’Assurance Maladie ne les rembourse pas. Par conséquent, si vous ne disposez pas d’une mutuelle couvrant ce type de soins, votre reste à charge risque de croître très rapidement.

Que remboursent les mutuelles santé pour la dermatologie ?

Après avoir lu les informations abordées précédemment, vous avez évalué vos besoins en soins dermatologiques. Vous en avez conclu qu’une mutuelle santé avec garanties dans ce domaine médical serait intéressante pour votre budget. Il vous reste, à présent, à prendre en compte le secteur conventionnel dont relève votre praticien :

  • Secteur 1 : tarifs conventionnels sans dépassement d’honoraires remboursés à 70 % par la Sécurité sociale ;
  • Secteur 2 : tarifs avec autorisation de dépassements d’honoraires remboursés sur la base de remboursement de la Sécurité sociale ;
  • Secteur 3 ou secteur non conventionné: tarifs libres avec dépassements d’honoraires non remboursés par la Sécurité sociale.

En fonction de cette donnée et de la liste de vos besoins, vous allez pouvoir établir un comparatif entre les divers organismes de santé. Prenez également en compte que vos dépenses liées à des soins esthétiques ne seront prises en charge que par votre mutuelle santé. Le choix de cette dernière sera donc très important si vous envisagez les traitements suivants :

  • Les traitements contre le vieillissement ;
  • Le détatouage ;
  • Les épilations au laser ;
  • La dermabrasion.

Seuls les soins à visée thérapeutique reçoivent un remboursement de la Sécurité sociale.

La prise en charge de la dermatologie par les mutuelles est essentielle. Même si l’Assurance Maladie rembourse une partie des honoraires versés, ce n’est pas systématique. De plus, c’est souvent insuffisant au regard des tarifs pratiqués par de nombreux médecins. Choisissez donc bien votre mutuelle pour une couverture santé adaptée à vos besoins.

Autres articles

Que penser du cannabidiol pour soulager la douleur ?

administrateur

Les pièges à éviter pour choisir son liquide CBD

Journal

La vitamine D ou la prévention et le traitement de carences et pathologies

administrateur

Comment prévenir la parodontite ?

Journal

Quelles solutions existent contre la calvitie ?

administrateur

Comment traiter la calvitie ?

Journal